AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Compte tenu du manque de personnel à Hisoka Mangetsu, les classes ne sont pas débutées.
Considérez vous donc en vacances =)
Nous recherchons activement un directeur ou une directrice pour HM.
Si votre personnage convient & que vous êtes intéressés, n'hésitez pas !
Appliquez ici
Vous êtes militant pour la paix à Soun-Kyo & désirez vous battre pour elle ?
Que vous soyez Ryoka ou Humain, ce qui compte c'est votre but.
Rejoignez la brigade Ryoku !

Partagez | 
 

 Insomnie ... [ PV Riku ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sakurai Yuuka
    Admin

Admin
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Insomnie ... [ PV Riku ]   Mar 5 Oct - 0:30

    Le cadran à côté du lit indiquait 3 heures. Dans le lit, on pouvait clairement distinguer une silhouette humaine, celle d'une jeune fille qui avait bien du mal à dormir. Se retournant d'un côté & de l'autre, cherchant son confort & une occasion de dormir, elle se donnait bien du mal. Si les gens la prenaient à ne pas dormir, ils sauraient ... pour son handicap. Enfin, elle appelait ça comme ça, c'était plus simple ainsi. Certains soirs, elle essayait de dormir comme tout le monde, et elle n'y arrivait pas. Cette chose l'empêchait de fermer l'oeil, la tenant aux aguets de tout et de rien. Elle n'était pas un être humain " normal " apparemment, et pourtant s'efforçait de se comporter comme pour échapper à leur regard emplis de haine pour cette nouvelle " race " que l'on nommait les Ryoka, et qui depuis peu, faisaient face à de bien blessants commentaires, ou avaient droit aux réactions démesurées de ceux-ci. C'était quelque chose de terrifiant pour une jeune fille populaire, allant dans une école ordinaire la moitié de la journée, et qui a peur de perdre ses amis de la sorte. Avec un passé douloureux, elle arrive encore à peine à constater les dégâts qu'elle à commis. Chaque jour qui passe, elle regrette d'être différente à ce point des autres ; et d'avoir à se cacher de leur regard de gens ordinaires. C'est bien connu, les gens sont effrayés par ce qu'ils ne connaissent pas, et donc par les Ryoka. Ils ne peuvent expliquer leur différence, et c'est ce qui crée ce vide entre les deux groupes. Assise dans son lit, Yuuka pense à ce qu'elle pourrait faire pour régler ce problème, mais étant elle même classée comme dangereuse, elle n'y peut pas grand chose. Les Ryoka ne seront jamais traités également que les citoyens ordinaires, du moins tant que leur identité n'est pas dévoilée.

    Yuuka tend un pied hors de son lit, puis l'autre. À quoi bon avoir un lit si on ne peut jamais y dormir ? Restée habillée, elle savait que l'insomnie la prendrait de nouveau ce soir, comme tout les autres. Elle n'avait jamais dormi, et elle doutait de pouvoir le faire un jour. Comment apaiser la masse de rage & de puissance brute qui dormait au fond d'elle ? Elle n'était pas assez forte, ni physiquement ni psychologiquement pour retenir un tel monstre. Elle prend seulement le temps de mettre des souliers, et sort dehors. Il devait y faire plutôt froid, assez pour forcer les gens à se couvrir. Cependant, elle ne ressentait pas le froid. Dehors, elle concentra son esprit pour créer de la neige, qui tombait maintenant doucement sur la ville. Celle-ci ne resterait pas très longtemps, mais cela était joli. Yuuka adorait la neige, elle comparait la neige tombant doucement la nuit aux étoiles dans le ciel. Marchant sur la rue principale, elle décida de tourner dans une ruelle sombre, près du bar où elle travaillait. Sachant très bien que le coin n'était pas recommandé, elle le connaissait cependant bien et seulement quelques rares inconscients l'apostrophaient encore pour lui dire des bêtises, après l'incident qui était arrivé. Cependant, elle en croisa un qui n'avait pas l'air au courant de cela, et lui cria des bêtises, encore. Après les incidents qui s'étaient déroulés à Soun-Kyo, dans les années précédentes & récemment, certains habitants s'étaient mis à soupçonner Yuuka d'être une Ryoka, et ils avaient bien raison de le faire d'ailleurs. Elle l'avait involontairement montré un bon nombre de fois, mais la majorité des gens semblaient l'ignorer. Certains l'avaient vu de leur propres yeux, ce qui n'arrangeait pas la situation. Incapable de faire oublier des événements aux gens, elle ne peut qu'endurer en silence & ne rien faire, ne désirant pas bouleverser le fragile équilibre qui restait encore entre les deux côtés.

    La bête se contracta, envoyant un coup à l'intérieur de Yuuka, qui se cambra de douleur. Alors que l'homme lançait des idioties tout en riant du malheur de celle-ci, ses yeux changèrent brusquement & s'emplirent d'une lueur de haine, une envie meurtrière. C'était d'ailleurs la seule émotion que ces yeux pouvaient exprimer sous cette forme, on n'avait encore jamais vu autre chose se produire. Ses ongles & ses yeux étaient lumineux, et elle était terrifiante. Avançant lentement vers lui, il prit la fuite. Elle bondit d'un coup, lui sauta à la gorge. De ses dents, elle la déchira, l'homme suffoqua avant de mourir, presque sur le coup. La rage maintenant passée, la jeune fille tomba sur le sol, inconsciente comme à l'habitude après une manifestation du monstre. Du sang plein la bouche, cette fois elle était dans un sale drap si quelqu'un l'attrapait.

    Elle ouvrit péniblement les yeux, finalement. Alors que sa vue était encore brouillée, elle aperçu un homme dans son champ de vision. Elle sursauta, se redressa immédiatement. La peur dans le regard, elle avait toujours du sang plein la bouche, et le corps de l'homme mort à quelques mètres. Terrorisée, elle n'avait pas du tout l'air d'une meurtrière, encore moins d'une buveuse de sang.


    « Avez vous ... vu ce qui s'est passé ? »

    Demanda t'elle anxieusement. S'il la rapportait à la police, elle était dans un sale pétrin. S'il n'avait rien vu, il constaterait par lui même ce qui était arrivé, et en ferait sa propre histoire. On verrait dans le journal du lendemain un titre comme " Un vampire à Soun Kyo " ou quelque chose dans ce genre la. Quelques minutes après avoir posé la question, elle gouta finalement le sang qu'elle avait dans la bouche & vomit. Une fois le malaise passé, elle le regarda, complètement déroutée.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hisoka-mangetsu.forumactif.com
Natsume Riku
    Modérateur

Modérateur
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Insomnie ... [ PV Riku ]   Mar 5 Oct - 16:53

Il devait être une heure du matin, peut-être plus, de par la fenêtre, la lune éclairait seule la pièce, grâce à sa douce lueur. Présent devant le lavabo, la tête baissée, le regard sur ce dernier. Dans celui-ci était présent plusieurs taches de sang, ou plutôt, plusieurs coulures de sang. Pourquoi autant de sang serait-il présent ? Natsume aurait-il encore tué une personne ? Figurez-vous que non, depuis qu’il était arrivé dans cette ville nommée Soun-Kyo, les tentatives de la bête s’était intensifier à tel point que le corps de Riku était dès maintenant dans un sale état. Ne pouvant s’arrêter de cracher du sang, de continuellement, d’entendre cette voix, que son rythme cardiaque s’accélère, il était bientôt à sa limite, ou plutôt, aux limites du corps humain. Il était donc présent devant le lavabo de la salle de bain, un peu de sang autour de ses lèvres, ses mains tenant le rebord du lavabo, il ouvrit lentement avec sa main droite de robinet et nettoya rapidement les dégâts qu’il venait de causer.

Fermant les yeux, il commença à se déshabiller en commençant par déboutonner rapidement sa chemise, avant de la jeter sur le sol froid. Cette action permettait de voir la musculature de ce blondinet, pas trop musclé tout en l’étant, son corps était très agréable à l’œil il faut l’avouer. Terminant de se déshabiller, il entra d’une traite dans la douche, avant d’allumer l’eau chaude, pour une longue et agréable douche pour décompresser un petit peu. Dix minutes passèrent, puis une vingtaine, peut-être plus, le jeune Natsume Riku ne semblait pas spécialement avoir l’envie de sortir de celle-ci. Sous cette dernière, il repensait à cette nuit là, cette nuit, où, pour la première fois, il perdit pour quelques secondes le contrôle de son propre corps, pour le laisser à ce démon antique qui n’attendait que ça. L’inscription sur le mur montrait parfaitement qu’à la moindre erreur, il n’hésiterait pas à se servir du corps de son hôte. Après une bonne trentaine de minutes passer à ne rien faire, mit à part penser sous cette douche brûlante, Riku stoppa l’eau, sortit, avant d’attraper une serviette présente à coté de lui. Comme toute personne sortant d’une douche et qui à dès maintenant une serviette dans la main, il se servit de celle-ci pour s’essuyer de haut en bas. Ses cheveux encore légèrement humides, il sortit de cette pièce pour entrer dans sa chambre, adjacente à celle-ci. Attrapant de nouveaux vêtements, il commença à s’habiller, avant de déplacer une mèche de cheveux placée devant son œil gauche.

Maintenant habillé d’une chemise blanche et d’un pantalon noir, il attrapa une veste et l’enfila sans un mot, dans le plus grand des silences. Il devait être maintenant un peu moins de deux heures du matin, la nuit était maintenant à son comble, aucun lampadaire d’allumé. Riku se trouvait actuellement dans une chambre d’un grand hôtel, il avait loué une chambre depuis son arrivée, ne prenant pas le temps de trouver et de s’acheter un endroit où vivre à partir de maintenant. Sur son lit était présent son étui à lunettes. Riku ne portant ses lunettes que lorsque ses yeux se fatiguent, il se contenta de ranger cet étui dans la commode près du lit. Passant sa main dans ses cheveux, ce qui eu pour effet de légèrement le décoiffer, il se dirigea vers la porte de la chambre. Avant de sortir, il attrapa sa paire de chaussures et les plaça à l’endroit où elles devaient êtres pour sortir, ses pieds.

Refermant la porte derrière lui, il sortit de l’hôtel sans un mot, les deux mains dans les poches de son pantalon. En fouillant un peu, il remarqua qu’au fond de l’une d’elle était présent une petite sucrerie, qu’il plaça dans la poche droite de sa veste, pour le moment où il aurait un petit creux. A cette heure tardive de la nuit, que pouvait-il bien faire ? Marcher… C’était la seule chose qui le venait à l’esprit, cela lui changerait peut-être les idées qui sait, même s’il en doutait fortement, il ne pouvait juste pas rester dans cette chambre plus longtemps, il n’arrivait pas à détruire ce fichu souvenir. Marchant, marchant et encore et toujours, il ne savait même plus où il se trouvait actuellement, une rue, deux rues, nous avons même complètement arrêté de compter, même depuis combien de temps nous marchons est une chose complètement impossible à vous dire, cela fait beaucoup trop longtemps. Finissant par se retrouver dans une ruelle, le jeune Natsume passa sa main dans ses cheveux, en commençant à se demander où il pouvait bien être maintenant. Mais, figurez-vous que la tranquillité est une chose si éphémère… Replaçant sa main dans sa poche, il tourna à la premier intersection qu’il trouva, se retrouvant nez à nez devant une scène plutôt, spéciale disons. Une femme ? Non, ou peut-être que si, avec sa carrure, sa chevelure, ses formes, il s’agissait là surement d’une femme, mais il ne se souvenait pas d’avoir vu et ce, rien qu’une seule fois, une femme sautée à la gorge d’un homme pour lui en arracher un bon morceau. SI elle avait si faim, que cela, pourquoi ne pas manger quelque chose de plus comestible ? La chair humaine ne doit pas être une chose des plus délicieuses après tout. En regardant un peu plus attentivement, il remarqua que les ongles de la jeune « chose » étaient complètement lumineux, de même que pour ses deux yeux. Étrangement, en la voyant, en ressentant la pression qui émanaient de tout sont petit corps frêle, il commença à comprendre, ayant une impression de déjà vu.

Ne laissant même pas le temps à Riku de faire la moindre chose, elle s’effondra de tout son poids, à quelques mètres du jeune homme un peu surpris il fallait l’avouer. Ce n’est que quelques secondes après, qu’elle, enfin, reprit connaissance. Lentement, elle leva la tête sur le blondinet, et avant la moindre chose, sursauta. Se redressant d’une traite, la peur visible de par son regard, elle posa une simple question.


« Avez vous ... vu ce qui s'est passé ? »

L’anxiété était facilement repérable dans le ton de sa voix, était-elle si effrayée que ça ? Pensait-elle qu’il allait la dénoncé à la police ? Après avoir vu cette forme si « magnifique », étant lui-même dans le même cas que cette demoiselle, il n’avait aucune raison de l’emmener au poste, qu’elle soit soumise ou non à son démon lui était quelque peu indifférent, pour lui, chaque personne prend ses propre décisions, seule la volonté d’y arriver change. Alors qu’il s’était quelque peu perdu dans ses pensées, il regarda la jeune femme qui venait de vomir. C’est ça d’essayer d’avaler la gorge d’un humain, ça passe pas forcément… Pour répondre à la question de celle-ci, il la regarda droit dans les yeux, et ouvrit la bouche.

« Et si c’était le cas ? »


Il se contenta de répondre cette simple chose et s’approcha lentement d’elle. Sortant sa main droite de sa poche, il la plaça devant le visage de la jeune fille, avant de lui donner une petite pichenette sur le front.


« Dominer ou être dominer, le choix t’appartient après. »

Cette phrase, il se l’était tellement répété qu’il n’avait pas pu s’empêcher de la dire en la voyant dans un tel état. Il sortit de la poche de sa veste le petit bonbon qu’il avait placé précédemment et le posa sur la tête de la jolie inconnue, avant de regarder le cadavre. Une sucrerie est une chose bien plus agréable en bouche qu’un bout de la gorge d’une personne. Il termina par poser son regard sur la jeune femme, avant de replacer ses deux mains dans ses poches et de se retourner, prêt à partir, ne voyant aucune raison de rester plus longtemps aussi tard dans la nuit dans une simple ruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurai Yuuka
    Admin

Admin
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Insomnie ... [ PV Riku ]   Mar 5 Oct - 17:47

    La jeune fille crachota, un nouveau filet de sang ; qui n'était même pas le sien. Ça avait un goût de fer dégueulasse dans sa bouche, et cela lui levait le coeur à un tel point. Tout de même légèrement gênée de sa conduite si ingrate devant le jeune homme, elle savait cependant qu'elle assumait maintenant les conséquences de s'être fait ravagée par la chose qui l'habitait. Il ne s'agissait pas d'un démon antique, ou quelque chose dans le genre, souvent courant dans les histoires de possessions. Il s'agissait d'un démon étrange, qui lui imposait son apparence à la personne qui se laissait submergée, et qui en plus faisait vivre des scénarios rappelant ceux des films d'horreur à ceux qui l'y assistaient, un peu comme on venait de le voir à cet instant, derrière eux depuis quelques minutes à peine. Yuuka, terrifiée à l'idée de savoir que cet homme avait pu voir en détail ce qui s'était passé ici, et que l'on voit à quel point elle causait des dégâts immenses. Les yeux rivés sur l'homme qui se tenait en face d'elle, elle ne le quittait pas une seconde. N'osant même pas jeter un oeil sur le cadavre de l'homme qu'elle avait tué, elle refusait de se l'avouer à elle même.

    Depuis le jour où cette pulsion meurtrière l'avait prise, elle ne s'était plus jamais rien pardonné. Elle vivait renfermée des gens, de peur de les blesser ou de leur causer du tort. Elle ne désirait la mort de personne, en réalité. Mais quand le monstre qui l'habitait était provoqué, il prenait le dessus sur elle sans qu'elle ne puisse rien faire. La culpabilité sur la conscience, on en perd notre force psychologique ... elle était depuis peu la prisonnière de la chose qui l'habitait, et ne pouvait rien y faire. Elle s'était renfermée sur elle même, loin des personnes qu'elle connaissait & qu'elle aimait. Elle évitait de passer beaucoup de temps avec quelqu'un, de peur de lui faire du mal un jour si elle s'énerve. Elle aurait bien voulu pouvoir protéger les gens autour d'elle, mais elle n'y arrive pas .. le seul pouvoir qu'elle possède est celui de blesser, ou de tuer ; et elle ne peut même pas le contrôler. Face à la réponse de l'homme à sa question, elle se crispa légèrement. Si c'était le cas ? Il avait assisté à une scène particulièrement troublante.

    « Tu ne va quand même pas ... »

    Elle n'eut même pas le temps de poser sa question, il enchaîna avec quelque chose qu'elle trouva bien étrange. Le petit coup reçu sur son front la surpris, alors qu'il n'était qu'un simple inconnu. Il avait assisté à une scène désolante, et voilà tout ce qu'il trouvait à dire. Comment pouvait t'il se permettre de parler comme s'il savait ce qu'elle vivait ? Alors qu'il lui tournait le dos, agrippa légèrement le bas des pantalons de celui-ci, question de le faire arrêter sa course.

    « Tu parles comme si tu savais ce que je vis ... »

    Elle le força à rester, et à lui dire la vérité. Il allait lui expliquer ce qu'il voulait dire par dominer ou être dominé ; elle voulait savoir. Comment pourrait t'il lui refuser une chose comme celle là après ce qu'il avait vu ? À son état normal, la jeune fille avait l'air totalement angélique, et normale. Toujours assise par terre, elle recroquevilla ses genoux sur elle même.

    « Tu sais ... je n'ai pas voulu faire ça ... »

    Dit t'elle, avec une allure de chien battu qui donnerait envie à n'importe qui de l'aider personnellement avec son problème.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hisoka-mangetsu.forumactif.com
Natsume Riku
    Modérateur

Modérateur
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Insomnie ... [ PV Riku ]   Mer 6 Oct - 14:14

Les deux mains dans leurs poches respectives, le jeune Natsume était maintenant en compagnie d’une femme qui lui était parfaitement inconnue. Elle devait être âgée de la même tranche d’âge que Riku, plutôt jolie si l’ont ignorait le sang autour d’elle. Le sang, cette chose si vitale pour l’être humain et même pour toute chose vivante, était maintenant répandu sur le sol froid d’une ruelle, venant d’une gorge complètement déchiquetée par la jolie jeune fille. Il venait de lui faire une légère pichenette sur le front, de façon à ce qu’elle reprenne ses esprits, cela ne devait pas être des plus évidents de se faire prendre son corps comme cela après tout. Levant sa tête pour regarder le ciel obscur en cette heure de la nuit, il ferma lentement les yeux, pour se perde quelque peu dans ses pensées. Qui pouvait-elle bien être ? Porter un tel fardeau, ce n’était pas une chose des plus communes. La petite chose si douce en gentille à l’intérieur d’elle ne devait pas spécialement lui facilitée la vie.

En y repensant, il se demanda s’il avait bien raison lorsqu’il avançait qu’elle était, peut être, dans le même cas que lui. Il pouvait aussi s’agir d’une double personnalité, ou encore, elle était une fabuleuse actrice qui se servait d’une possession comme couverture pour assouvir ses envies les plus loufoques ? Qu’importe la réflexion que Riku pouvait s’essayer de faire, il ne pouvait pas trouver la vérité de par lui-même, aux dernières nouvelles, il ne possède aucun don lui permettant de savoir ce qu’il souhaitait une personne, le pouvoir de Natsume n’était rien d’autre qu’une arme faite pour tuer, l’arme d’une entité scellée en ce jeune homme depuis on ne sait trop combien de temps. Qu’importes ses efforts, il ne pourrait changer ce pouvoir et en faire quelque chose qui n’est pas destinée à se servir de vie d’autrui où encore fait pour arracher cette même vie, il n’avait plus qu’à l’accepter, de même que sa destinée…

Riku fut sortit de son petit voyage dans les nuages lorsqu’il sentit sur le bas de sa jambe, comme si l’on tirait sur son pantalon, il rouvrit ses deux yeux verts si particulier, et du coin de l’œil, regarda la jeune fille, avant que cette dernière ne s’exprime de nouveau.

« Tu parles comme si tu savais ce que je vis ... »
D’un point de vue logique, si Natsume, avait, en effet raison dans son raisonnement, alors effectivement, il pouvait à peu prêt savoir ce que cette jeune femme pouvait vivre, mais cela, elle ne pouvait le savoir qu’à condition qu’il en parle lui-même, ce qui n’était pas gagner. Il laissa passer un petit soupire, avant de la voir recroqueviller ses genoux sur elle-même.

« Tu sais ... je n'ai pas voulu faire ça ... »

Sur ce point, il s’en doutait quelque peu, après tout, qui irait jusqu’à arracher la gorge d’une personne pour aller la revomir après ? SI elle si intéresser par la chair humaine où encore le sang, elle n’aurait pas été jusqu’à complètement régurgiter sur le sol par pur plaisir, à moins qu’elle possédait quelques problèmes bien spéciaux bien sûr… En voyant un peu son regard, ses gestes, le jeune homme ne put s’empêcher de la trouver extrêmement mignonne, à un point qu’il ne pouvait pas la laisser seule si elle le regardait comme cela. Derrière son allure froide, Riku reste plutôt sensible à ce genre de chose, malheureusement pour lui, elle avait complètement réussi à le « piéger ».

Lentement, il se retourna face à elle, avant de s’accroupir pour se mettre à sa hauteur. La regardant droit dans les yeux, il commença à ce demander ce qu’il pouvait bien faire, lui qui n’était pas spécialement doué dans le domaine de la communication. La seule chose qui lui vint à l’esprit fut la suivante, il sortit de sa poche sa main gauche ainsi que la seconde et, avec cette première, cacha les deux yeux de la jeune femme pour qu’elle ne voit pas ce qui allait ce passer. La raison était simple, il n’était pas spécialement fier de ce qu’il allait faire, enfin, surtout de ce qui lui permettrait de faire ça. Avec sa main libre, il pointa de celle-ci le cadavre dont la gorge était déchiquetée ainsi que le sang qui continuait encore à couler. Son index contre son majeur, il claque des doigts en fixant le tout, prêt à se servir de cette chose. D’un coup, tout le sang qui était sur le sol se souleva, avant de se jeter sur le cadavre. Petit à petit, le liquide rougeâtre entoura sa cible, avant de prendre la forme de plusieurs cordes, qui attrapèrent l’homme allongé sur le sol, avant de complètement disparaitre dans l’ombre. La petite ruelle maintenant vide, il retira sa main des yeux de la jeune femme et s’excusa d’une vois à peine audible. Il posa sa main droite sur la tête de l’inconnue et lui posa une simple question.

« Tu veux en parler ? Puisque je peux comprendre, je t'écouterais. »

Il se leva lentement, avant de reculer d’un pas. Il proposa sa main gauche à celle qui se trouvait encore par terre depuis un bon moment déjà et se contenta d’un léger sourire en coin pour essayer de la rassurer, preuve qu’il ne pouvait vraiment pas la laisser seule en la voyant dans un état pareil…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurai Yuuka
    Admin

Admin
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Insomnie ... [ PV Riku ]   Mer 6 Oct - 16:53

    Yuuka ne pouvait pas se permettre, de continuer à laisser cette chose prendre contrôle de moments de sa vie de la sorte, et de les rendre horribles. Tout ce que cela lui avait procuré jusqu'à maintenant dans sa vie, ce n'était que de l'horreur, suivi de malheur ; et de culpabilité. Coupable de ne pas avoir pu la retenir, de s'être laissée si facilement avoir par un sentiment qu'un être humain ne devrait même pas connaître. La haine, à l'origine de guerres & de carnages, était le déclencheur premier pour faire surgir la bête en elle. Cette chose inhumaine, presque irréelle. Pourtant, ce qu'elle vivait l'était bien, réel. La jeune fille, que l'on comprenait évidemment, était sous un état de choc à l'heure actuelle ; ne bougeait qu'à peine. Restant assise là, elle avait seulement trouvé un mur pour s'y adosser, ignorant toujours comment réagir à la situation, et avec le témoin. Devait t'elle l'éliminer ? Ce serait bête, très bête. Ce n'était pas sa principale envie, bien évidemment. Donc la bête ne fit rien, et elle non plus. Possédant bien plus qu'une simple possession, elle ne lui avait jusque là, rien montré à ce sujet. Même que, ce qu'il avait vu d'elle tout à l'heure, c'était bien malgré elle si elle le lui avait montré. S'avançant vers elle, il lui cacha la vue avant de faire quelque chose d'inexplicable ment bizarre. Bien qu'elle soit elle même dotée de pouvoirs, elle devait avouer n'en avoir jamais vu qui faisait disparaître le corps, et le sang. C'était tout ce qu'elle avait pu voir, il lui avait caché les yeux pendant ce temps, et elle n'avait absolument pas réagi. Lorsqu'elle eut la vue libre de nouveau, elle constata que le cadavre & le sang avaient disparus. Elle le regarda, intriguée. Un pouvoir dont elle n'avait jamais entendu parler .. décidément il lui en restait encore long à apprendre.

    « Comment as tu ? ... »

    Demanda t'elle simplement, troublée par ce qu'elle n'avait pu voir. Il ignorait qu'elle possédait d'autres pouvoirs, peut être pensait t'il simplement qu'elle était une jeune fille possédée, ou folle, qui produisait des désastres à chaque fois qu'elle se mettait en colère, ou qu'elle avait peur. Et pourtant, elle était plutôt courageuse, la petite Yuuka. Cette situation cependant, du moins, ces situations, dépassaient de loin tout ce qu'elle était capable de supporter moralement.

    Devant la déclaration de celui-ci, elle baissa les yeux. Puisqu'il peut comprendre ? Et puis quoi encore. Yuuka ignorait, qu'elle n'était pas seule confrontée à un problème de cette sorte. Devant cela, la jeune fille avait fort envie de se renfermer sur elle même. Il ne pouvait dire que des bêtises, personne ne comprendrait ce qu'elle vivait. Cependant, il avait l'air sincère ... Elle repensa à ce qu'il avait dit tout à l'heure, cela la fit réfléchir un moment. Hésitante, elle décida de lui faire confiance, de toute façon, elle n'avait plus rien à perdre.


    « Ce n'est pas la première fois ... qu'une telle chose se produit .. »

    Dit t'elle, d'une voix fade. Elle se remémorait ce qui était arrivé, quelques années plus tôt. Elle avait piqué une crise à cause de ses parents, et vous imaginez bien ce qui s'est produit par la suite. La jeune fille avait été innocentée, mais en réalité c'était la vraie meurtrière que l'on avait blanchit ainsi. Personne ne savait Yuuka capable d'un tel carnage. Encore une fois, ce fut sanglant .. comme tout les autres incidents produits par cette chose. À la longue, elle finirait par lui donner un nom ... cependant, elle la terrifiait plus que tout au monde. Elle jeta un coup d'oeil furtif, presque gêné au jeune homme qui avait eu la gentillesse de prendre le temps de l'écouter. Apparemment, être mignonne lui donnait au moins cela. Ses bras entourant ses genoux, repliés sur elle même, elle jouait presque timidement avec ses doigts, visiblement mal à l'aise de parler de cette chose là ; d'ailleurs, c'était la première fois. Avant, elle se contentait d'avancer en souriant, de cacher la vérité à tout le monde & de faire comme si rien ne s'était jamais passé. C'était sa solution miracle pour survivre à la société. La première fois qu'elle pouvait librement parler de son problème, à quelqu'un qui semblait pouvoir la comprendre, au moins un peu plus que les autres.

    Elle secoua finalement la tête. Comme si elle refusait de se laisser abattre par la situation. Elle qui avait toujours avancé la tête haute, fièrement, comme si elle était normale, et que les autres pouvaient la traiter comme si elle l'était. Elle avait toujours craint le jugement des autres, et cela l'avait forcé à redoubler d'efforts pour faire face à son problème ; et à foncer. Elle eut un léger ricanement, ce n'était pas comme si elle trouvait ça drôle ou quoi. Un peu à contrecœur, elle désirait lui montrer la vraie Yuuka, celle qui savait se relever après un incident. Rien dans tout cela ne faisait d'elle une folle, ou une psychopathe. Dehors, il neigeait. Il était encore un peu tôt, mais il neigeait tout de même. Une neige légère, brillante ; réconfortante. C'était la façon qu'elle avait trouvé depuis le temps pour se sentir en paix, elle qui aimait la neige à ce point. Si on ne portait pas attention à ce genre de détails, Yuuka semblait dépourvue de tout pouvoir, et de toute différence.


    « Dis moi ... j'oubliais presque ... pourrais-je savoir ton nom ? »

    Demanda t'elle timidement. Elle baissa les yeux une autre fois, plutôt du genre timide au naturel. Malgré tout, elle tenait à connaître le nom de celui qui prenait maintenant le temps d'en parler avec elle ; et dont elle soupçonnait, connaissait le genre de problème qu'elle traversait. Elle désirait en être sûr, et elle le saurait un jour.

    « Au fait ... merci. »

    Dit t'elle faiblement. Elle lui était fortement reconnaissante, c'était comme si après tout ce temps ; elle trouvait quelqu'un à qui elle pouvait confier tout ça ; et ainsi se libérer de poids énorme.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hisoka-mangetsu.forumactif.com
Natsume Riku
    Modérateur

Modérateur
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Insomnie ... [ PV Riku ]   Jeu 7 Oct - 13:35

Quelle heure devait-il être ? Deux heures ? Bien plus. Trois heures ? Toujours pas, a vrai dire, il était quasiment impossible de savoir l’heure qu’il était actuellement, Natsume était sortit sans son portable, sans une montre, sans rien, comme s’il souhaitait être seul, même si, cela est une chose impossible si l’ont prend en compte la jolie petite bête aux yeux rouges. Il fit la rencontre d’une jeune fille, plutôt agréable à regarder, qui était dans une situation plus que délicate. En ce servant de son pouvoir tant détester, il se débarrassa du cadavre pour au moins pouvoir lui rendre ce simple service. Pour éviter qu’elle ne voie ce qu’il venait de faire, il avait obstrué la vue de la jeune femme avec sa main, ne souhaitant pas particulièrement qu’elle voie une chose pareille. Chose plutôt surprenante, elle n’avait pas réagi, laissant Riku l’empêcher de voir, sans rien dire, sans rien faire. En retirant sa main, il lui permit de voir que la ruelle était maintenant nettoyée, lui évitant de se retrouver en prison ou autre, à cause d’un « accident ». Elle commença à le regarder avec un regard des plus intrigués, avant de lui demander comme il venait de faire cela. Il ne répondit rien, ne souhaitant pas particulièrement débattre sur le sujet de son pouvoir. Certes, elle devait être plutôt troublée, savoir que l’on avait un cadavre prêt de soit et que d’un coup, il disparaisse, ce n’est pas forcément une chose très rationnel, ce qui fait qu’elle devait se poser quelques questions sur la véritable nature du jeune homme qui se trouvait avec elle.

Après la petite phrase de Riku, qui portait sur le fait qu’il était prêt à l’écouter si cela pouvait l’aider ne serait-ce qu’un peu, la jeune femme décida de s’ouvrir à celui-ci, au moins légèrement, faire confiance à un inconnu était bien difficile. Et Natsume n’attendait aucunement qu’elle lui fasse confiance, lui, ne faisant confiance à personne pour éviter d’être déçu.

« Ce n'est pas la première fois ... qu'une telle chose se produit.. »

Le ton utilisé était très fade, chose plutôt compréhensible, si ce n’était pas la première fois, alors en parler ne devait pas être une chose plutôt facile. Dans son esprit, Riku essaya d’imaginer à quel point cela pouvait être pénible d’être manipulé de la sorte, que pouvait-elle bien ressentir lorsqu’elle reprenait connaissance ? Quels sentiments faisait qu’elle perdait le contrôle ? Était-elle comme Natsume ? Devait-elle se battre plus d’une fois par jour, que cela soit au milieu de la journée ou même de la nuit contre cette chose ne souhaitant que contrôler le corps de son hôte ? Tant de questions, si peu de réponses, mais il ne se voyait pas lui demander des détails aussi simplement, il imaginait très bien qu’elle venait de lui parler de ça par pur hasard, que cela aurait très bien pu être quelqu’un d’autre et que la seule chose qu’il pouvait faire, s’était se taire et écouter. Les deux bras de la jeune femme entourant ses genoux, repliés sur elle même, elle jouait presque timidement avec ses doigts, était-elle si mal à l’aise que cela ? C’est à ce moment que Riku se posa une nouvelle question, parlait-elle d’elle souvent ? A voir la façon dont-elle se tenait, qu’elle réagissait, qu’elle jouait, du ton ainsi que de ses phrases, par pur supposition, Natsume pensa qu’elle n’était pas du tout habituer à ça, bien au contraire. La regardant, le blondinet la vu se secouer la tête, est-ce qu’une chose pareille l’aidait à reprendre ses esprits ? Si c’était le cas, c’était plutôt une bonne nouvelle. Elle eut un léger ricanement, ce qui surpris légèrement le jeune homme aux yeux verts, mais au moins, s’était, peut-être un bon signe.

Pour la première fois depuis le début du récit, Natsume remarqua qu’il neigeait, ce qui nous montre bien encore une fois que lorsqu’il est perdu dans ses pensées, il ne remarque plus rien, ce jeune garçon devrait vraiment s’ouvrir un peu plus aux autres… Une douce neige, légère, légèrement brillante. Timidement, l’inconnue de sexe féminin lui demanda son nom.

« Dis moi ... j'oubliais presque ... pourrais-je savoir ton nom ? »

Il n’en voyait pas spécialement l’utilité et aurait certes préféré qu’elle se présente avant, mais accepta, ce n’était qu’un simple nom après tout. Le nom de « Natsume » étant plutôt connu au vu de la richesse qu’il possédait, il n’appréciait que très peu de donner son nom, sachant très bien que les personnes qui lui parlait une fois qu’ils avaient entendu cela, était plus intéresser par les biens qu’il possédait, plutôt que la personne qui l’était. Après tout, qui voudrait ne serait-ce parler à un monstre dont la vie se résume à retenir un démon antique qui ne disparaîtrait que s’il mourrait lui aussi ? Ne souhaitant pas spécialement mentir, il décida de lui donner son véritable nom, plutôt qu’un faux.

« Natsume. Natsume Riku, appelle moi Riku…»

Il remarqua qu’elle avait baissée les yeux, peut-être était-elle qu’une fille timide à qui le sort avait joué un tour, un très mauvais tour et qu’elle n’était qu’une pauvre victime, ne souhaitant aucunement tout ce qui arrivait, mais après tout, qui souhaiterait une chose pareille ?

« Au fait ... merci. »

Tient, pourquoi donc elle le remerciait ? Parce qu’il s’était débarrasser du cadavre ? Parce qu’il avait au moins prit le temps de l’écouter ? Parce qu’il pouvait comprendre ? Riku trouvait que le remercier pour une chose aussi basique, aussi simple était plutôt inutile, il ne trouvait pas qu’il avait fait quelque chose d’extraordinaire, il fait juste ce qu’il aurait aimer qu’on lui fasse lorsqu’il était dans un état similaire, rien de plus, rien de moins.

« Je n’ai rien fait de spécial pourtant. »


Le regard posé sur elle, il leva la tête au ciel, regardant cette fois-ci la neige qui tombait lentement. Il plaça ses deux mains dans ses poches, avant de remarquer que la jeune fille n’était pas spécialement bien vêtu pour un temps pareille, ignorant bien sûr qu’elle était elle-même responsable de ce qui ce passait actuellement. Il retira sa veste et la posa sur la jeune fille, un peu gêné de ce qu’il venait lui-même de faire, n’étant pas très habituer.

« Ne tombe pas malade en plus… »

Il posa de nouveau son regard sur elle, plaça ses deux mains dans ses poches de pantalon et se demanda ce qu’il allait bien pouvoir se passer à partir de maintenant, ne savant pas spécialement comment agir. Maintenant que nous y pensons, cet instant était tellement tranquille, voir même trop, Riku, lentement baissa sa garde en regardant la neige, comme si « il » pouvait laisser passer une chose pareille… Un mal de tête atroce avant un sentiment si horrible qu’il n’est pas descriptible, Natsume sortit ses deux mains de ses poches, avant de les poser sur sa tête pour empoigner sa chevelure. Par réflexe, il fit quelques pas pour s’éloigner légèrement de la jeune femme avant de se crisper de tout son long. Sa respiration augmentant au vu d’œil, son rythme cardiaque atteignant des sommets, il se retourna vers la jeune fille, mais n’eu le temps que de lui dire « Dégag… », Avant que son regard ne change pour le rouge, le rouge si pur du sang, brillant de mille feu. Passant du vert au rouge et du rouge au vert à chaque seconde, le combat entre l’entité et le petit être humain était maintenant commencé. De par sa propre initiative, Natsume sortit de sa poche arrière droite un tube aussi noir que les ténèbres qu’il gardait toujours sur lui, avant de l’ouvrir pour le verser sur le sol. Le contenu de cette fiole était tout simplement du sang qu’il gardait toujours en cas d’urgence. Puisqu’il y avait une personne avec lui, il ne pouvait se permettre de le laisser agir plus longtemps, une crise pouvant effectivement, durer de quelques minutes jusqu’à une bonne heure avant qu’ « il » ne soit satisfait. Le sang présent sur le sol se mit à tournoyer autour de Riku, avant qu’il ne prenne la forme de quatre lames, qui vinrent se glisser à quelques millimètres de la gorge de Riku.

« C’est…mon…corps…disparaît… tu ne peux… pas l’avoir ! »

Les yeux de Riku passèrent directement au rouge, avant de ne retomber dans la douceur du vert, son corps se clamant peu à peu, il fit disparaître les lames qui vinrent se replacer dans le tube, avant qu’il ne s’appuie sur le mur avec difficulté. Levant la tête au ciel, il leva sa main en direction de la lune, pour la fixer. Il finit par replacer sa main dans sa poche, avant de parler à la bête en lui, qui semblait plutôt contrarier d’avoir été, encore une fois, repoussé.

« Tu choisis toujours les pires moments espèce d’idiot… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurai Yuuka
    Admin

Admin
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Insomnie ... [ PV Riku ]   Sam 9 Oct - 16:51

    La disparition étrange du cadavre la travaillait encore un peu, elle n'avait pas simplement passé par dessus & fait comme si rien n'était. Ce gars, bizarre. Un peu comme elle, c'était la première fois qu'elle pouvait sentir des similarités entre deux personnes. Deux Ryoka, qui avaient tous l'air d'avoir un problème un peu plus grand que la normale .. elle se posait énormément de questions sur lui. Quel était le pouvoir qu'il avait utilisé tout à l'heure ? D'où venait t'il ? Et pourquoi il était là exactement au moment où elle perdait le contrôle d'elle même ? Étaient t'ils fait pour se rencontrer ce soir là ? Et dans de telles circonstances. Apparemment, si. Elle le comprendrait, un jour, cela n'était peut être pas ce soir ; mais elle avait bien du mal à concevoir qu'une telle chose puisse lui arriver. De telles coïncidences ne se pouvaient tout simplement pas. Ayant toujours été très rationnelle, depuis quelques temps les événements lui empêchaient de l'être. Son pouvoir, ses mystérieux événements causés par la panique & la haine .. l'alerte officielle passée à la télévision, mettant tout le monde au courant de leur existence.

    Elle fut sortie de ses pensées en entendant son nom, la réponse logique & attendue à la question qu'elle venait de posée. Ce qui exigeait également qu'elle lui dise le sien, en retour. Elle n'avait absolument rien contre ça, Sakurai Yukka était perçue comme une jeune fille équilibrée, réaliste & intelligente dans sa société. Ceux qui ignoraient tout des événements qui se passaient dans sa vie. Cela ne lui dérangeait pas, si une personne de plus le savait, cela ne changeait rien.

      « Sakurai .. Yuuka, appelle moi comme tu veux »


    Dit t'elle simplement, mais gentiment. Un ton ordinaire, qui témoignait d'une grande présence d'esprit ; d'une lucidité impeccable. Alors que voilà de cela quelques instants, cette chose paraissait franchement inexistante chez elle. Alors que celui-ci se montrait très modeste, ou ne semblait simplement pas comprendre où elle venait en venir, elle finit par lui donner la raison qu'il cherchait. Cela représentait beaucoup pour elle, qui n'avait jamais eu personne pour se confier. Elle avait Kyo' .. cependant, elle ne lui avait jamais confié la vérité sur ce qui habitait son corps, ou qui l'empêchait simplement d'être ordinaire. Il savait pour son pouvoir, c'était tout. Et elle ne lui en avait jamais parlé, de peur de sa réaction. S'il était moindrement normal, il aurait peur d'elle ; et elle ne pourrait lui en vouloir.

      « Tu sais, c'est la première fois que j'en parle avec quelqu'un ... »


    Dit t'elle doucement. Cela la touchait, bien évidemment. Cependant, elle soupçonnait une raison derrière tout ça, quelque chose qui n'avait pas rapport qu'avec elle. Sachant très bien qu'elle allait le découvrir tôt ou tard, elle préférait ne rien lui poser à ce sujet. Depuis le moment où elle l'avait vu, elle s'était reconnue. La façon dont il en avait parlé, la simplicité qu'il avait pour comprendre ; il ne pouvait que savoir exactement ce qu'elle vivait. On l'avait dit, Yuuka était une fille intelligente. Alors qu'elle allait encore se laisser emporter par ses pensées dans un silence s'étant installé, il remarqua finalement la neige, avant de lui prêter sa veste. Ignorant probablement que la jeune fille ne ressentait pas le froid, et ne pouvait donc pas tomber malade de cette façon. Elle lui sourit, touchée par le geste.

      « Merci beaucoup ^^ »


    Elle marqua une pause, pour finalement retirer la veste & aller la reporter sur les épaules de celui-ci. C'était le premier vrai geste qu'elle faisait depuis un bon moment déjà. Un simple sourire aux lèvres, elle allait lui expliquer avant qu'il ne la trouve bizarre.

      « C'est très gentil, mais je ne ressens pas le froid. Cette neige, est la mienne ... »


    Il pouvait la trouver aussi bizarre qu'il le voulait, elle avait un argument de taille. Ce qu'elle avait vu tout à l'heure, ou plutôt .. constaté, n'était pas très normal non plus. Elle le regretterait peut être le lendemain, mais pour le moment elle ressentait le besoin d'en parler, et pour une fois qu'elle le pouvait. À vrai dire, elle avait longtemps été en compagnie de gens ordinaires, à qui elle s'était efforcée de cacher toute la vérité. Rencontrer quelqu'un avec qui elle pouvait être à l'aise d'en discuter, était une chance qui ne se représenterait peut être pas .. ou qui ne ce serait pas représentée si elle ne l'avait pas saisie.

    Yuuka assista finalement à une scène particulière. Elle ne l'avouerait pas, mais c'était probablement le signe qu'elle attendait pour confirmer ses soupçons. Ce gars, était comme elle, tout comme elle l'avait pensée précédemment. Ne sachant pas que faire pour interférer sur le coup, elle se tassa simplement sur le côté comme il le lui avait dit, assez sèchement, avant de voir qu'il semblait le refouler en dedans de lui, et regagner peu à peu son esprit. Comment il avait fait ça ? Elle ne comprenait pas, elle ne pouvait pas le faire, n'étant pas assez forte devant son démon intérieur. Elle se laissait submerger, ne s'en rendant souvent, même pas compte. Devant cette scène, elle resta sans mot jusqu'à ce qu'il ait l'air d'être retourné parmi eux.

      « Riku .. tu va bien ? »


    Elle s'était rapprochée, pour aller s'assurer de son état. Il n'avait même pas perdu conscience, parce qu'il en avait eu connaissance, contrairement à elle. C'était quelque chose qu'elle ne croyait pas possible, il devait être vraiment puissant. Pas seulement physiquement, surtout mentalement.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hisoka-mangetsu.forumactif.com
Natsume Riku
    Modérateur

Modérateur
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Insomnie ... [ PV Riku ]   Lun 18 Oct - 14:19

Appuyé sur le mur, fixant la lune, il était là, dès maintenant perdu dans ses pensées, ne sachant que faire. Après qu’il avait donnée son nom à la jeune femme, elle s’était elle-même présentée sur un ton plutôt simple. Elle se nommait Sakurai Yuuka et comme à son habitude, il avait directement l’intention de l’appelée par son prénom, n’appréciant que très peu de vouvoyez quelqu’un ou encore de l’appeler par son nom, lui donnant une certaine impression qu’il n’appréciait pas spécialement. Doucement, elle continua, expliquant qu’il s’agissait là de la première fois, la première fois qu’elle parlait d’une chose pareille avec quelqu’un. Riku ignorait encore beaucoup de choses sur cette fille, la nature de son malheur était-il similaire au sien ? Si oui, est-ce que ce dernier lui apporte un ou plusieurs pouvoirs ? Est-elle capable d’entendre « sa » voix lorsqu’elle ferme les yeux ? Quel était son passé ? Qu’avait-elle vécu jusque là ? Le monde est remplie de personnes différentes, c’est par ce fait qu’il est impossible de dire que l’ont connait véritablement une personne avant que celle-ci ne vous est absolument tout raconter sur elle et même lorsque ceci est fait, la nature est humaine est tellement changeante que c’est comme vouloir attraper de l’air. Après avoir remarquée la température environnante ainsi que cette légère neige tombante, il avait placée sur les épaules de la jeune femme sa propre veste. En réponse à ce geste des plus simples, elle lui sourit avant de le remercier tout en gardant ce dernier.

Après une courte pause sans bruits, ni mouvements, elle finit par redonnée la veste à son propriétaire avec un léger sourire dessiner sur les lèvres. Tout en disant que cela était très gentil, elle continua en affirmant qu’elle ne ressentait aucunement le froid, cette neige étant sienne. Sienne ? Que voulait-elle dire par ça ? Serait-elle en effet, capable de créer la neige comme elle le souhaite ? Ou alors quelque chose comme l’eau ou la glace se rapprochant de celle-ci ? Intéressant, très intéressant, Natsume ne savait pas tellement que penser, non pas qu’il était effrayé, mais plutôt car il était intriguer par la véritable nature de son pouvoir.

Nous vous passons les différents détails sur ce qui c’est précédemment passer sous vos yeux et continuons donc notre récit. Appuyé contre un mur, fermant tranquillement les yeux pour reprendre le plus rapidement possible ses esprits, il était là, ne bougeant plus d’un seul centimètre, essayant de « le » calmer. Lors de cette attaque, la jeune fille nommée Sakurai Yuuka s’était éloignée, mais il semblerait qu’elle soit toujours présente dans cette même ruelle. Alors qu’il pensait qu’elle allait s’enfuir, elle était rester, le regardant comme si de rien était ou plutôt, regardant sans un mot. Riku aurait de loin préféré qu’elle s’enfuie… Comment réagir face à une chose pareille ? Comment allait-elle réagir ? Alors que Natsume était lui-même plutôt confiant sur sa capacité à « le » retenir, il avait fait une erreur… Il sortit l’une de ses mains de ses poches et passa, lentement, la main dans ses cheveux.


« Riku .. tu vas bien ? »

Comment ? Elle, elle venait véritablement lui parler après avoir vu une chose comme ça ? Cela signifiait-t-il donc qu’elle était capable de comprendre ? Ou plutôt, qu’elle connaissait, ne serait-ce que légèrement ce que cela peut faire ? Lentement, il rouvrit les yeux et regarda du coin de l’œil la jeune femme, sans aucune expression sur le visage. Elle devait s’être rapprochée, pour quelle raison, il l’ignorait, il ne faisait que constater les faits après tout.


« Toi… Pourquoi n’es tu pas partie ? »

Cela l’intriguait au plus haut point, sans compter qu’il l’était également sur la nature des pouvoirs qu’elle possédait au vu de ce qu’elle avait elle-même affirmée. Il soupira légèrement avant de se mettre à tousser quelque peu. Le sang, toujours au rendez-vous, il venait de tousser encore une fois, quelques gouttelettes de sang sur sa main qu’il regarda l’espace de quelques secondes, avant de, en se concentrant sur celui-ci, de l’envoyer directement sur le sol, comme si ce dernier venait juste de « glisser » de la main de Riku. Natsume replaça ses deux mains dans leurs poches et regarda de nouveau la jeune femme du coin de l’œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurai Yuuka
    Admin

Admin
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Insomnie ... [ PV Riku ]   Lun 18 Oct - 17:18

    Yuuka comprenait plutôt bien ce qui s'était passé à l'instant. D'ailleurs .. la seule chose qu'elle n'arrivait pas à comprendre ; c'était comment on pouvait faire pour empêcher la créature de prendre le dessus sur nous. En fait, elle en était incapable. Elle avait eu peur, d'assister à une scène comme celle qu'elle faisait vivre aux gens, sans oublier qu'elle tuait presque à chaque fois, elle. Voilà pourquoi elle était considérée comme dangereuse auprès des habitants qui savaient, et à Soun-Kyo, elle était parfois même considérée comme une menace. Elle n'avait pourtant rien d'une psychopathe, et maintenant certaines personnes la craignaient. Chose assez particulière, certaines personnes n'osaient même pas le lui en parler car ils avaient trop peur. Depuis ces quelques mois où elle fut aperçue entrain de régler le compte d'un homme grossier, certaines personnes craignaient de vexer la jeune fille, de peur de mourir de la même façon. C'est une vie horrible, pour une jeune fille qui n'a jamais rien choisi sur ces aspects de sa vie. Si seulement elle pouvait le contrôler, comme lui. Alors qu'il se retournait vers elle & lui demandait pourquoi elle n'était pas partie, elle se contenta de le regarder un moment, avec le regard de quelqu'un de bien calme. Si elle le comprenait ? Tout à fait. Elle entendait parfois la bête la menacer ou encore l'inciter à s'énerver. Elle nourrissait sa colère & sa haine, parce qu'elle voulait prendre le contrôle.

    « La même raison pour laquelle tu n'est pas parti tout à l'heure ... »

    Elle ignorait cependant, la raison pour laquelle il n'était pas parti tout à l'heure. Comment pouvait t'elle être certaine de cela alors qu'il n'était que très peu bavard, et surtout à ce sujet. Il semblait vivre comme elle, dans l'ombre. Cependant, il semblait un peu moins en détresse qu'elle, côté psychologique .. elle avait réellement besoin d'aide, alors que lui savait au moins tenir tête à son démon. Elle trouvait ça admirable, et cela ne lui faisait pas réellement peur. Dans la mesure où elle savait que même s'il l'avait attaqué à ce moment là, la peur aurait triomphé & sa chose à elle serait surgie ; elle se serait défendue, sans même s'en rendre compte. Cela lui procurait une défense presque parfaite, mais parfois ça allait trop loin ..

    « J'ai déjà suffisamment de problèmes avec ça, je ne vois pas pourquoi je serais partie devant quelqu'un qui au moins, sait le retenir .. »

    Elle devait avouer, cette scène était impressionnante. Heureusement, il n'avait semblé y avoir aucune transformation physique, il n'était pas devenu terrifiant comme elle le devenait lorsqu'elle perdait le contrôle. Devant tout ce qu'elle avait pu causer ou même voir, cela n'était pas terrifiant du tout. Elle restait cependant bien ébahie de ce qu'il avait fait pour le repousser, elle désirait apprendre à faire pareil ; si cela était possible. Elle était à son plus faible ces derniers temps, elle perdait donc le contrôle facilement, comme l'événement qui avait déclenché leur rencontre.

    « Je sais ce que tu vis .. et je n'ai pas peur. Si tu veux parler .. »

    Elle allait lui rendre la pareille, l'écouter s'il en avait envie. C'était la première soirée où elle parlait à quelqu'un qui ne la craignait pas, ou n'ignorait pas tout d'elle. Il n'avait pas fuit, il avait prit le temps de l'écouter & il la comprenait. Et comme elle s'y attendait, il vivait la même chose qu'elle. Ses soupçons s'étant avérés exacts, elle savait qu'au moins ils avaient quelqu'un pour en parler, chacun d'eux.

    Continuant dans un chemin un peu plus sombre de sa conversation, elle décida d'aborder les grands sujets.


    « T'es t'il déjà arrivé malheur, à cause de lui ? »

    Demanda t'elle, bien sérieusement. La concernant, cela était arrivé si souvent. Elle avait tué ses parents, quelques amis, des ennemis & des inconnus, tout ça, sur des coups de têtes que son démon avait faits. Elle avait blessé un bon lot de gens, voilà pourquoi elle était déjà considérée comme dangereuse, puisqu'elle était née dans cette ville.

    ( C'est court, mais je me reprendrai au prochain ^^ )

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hisoka-mangetsu.forumactif.com
Natsume Riku
    Modérateur

Modérateur
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Insomnie ... [ PV Riku ]   Jeu 21 Oct - 14:11

Du coin de l’œil, fixant la dénommée Sakurai, le blondinet était toujours appuyé contre l’un des murs de cette ruelle, les deux mains placés dans ses poches, comme si rien ne venait de se passer. Esquivant la question de cette dernière, il lui avait directement demandé pour quelle raison elle n’était pas partie plutôt que de rester avec un tel monstre. Cela l’intriguait. Elle finit par lui répondre, quelques secondes après, alors qu’il la regardait.


« La même raison pour laquelle tu n’es pas parti tout à l'heure ... »

Oh, voulait-elle dire par cela qu’elle connaissait exactement la raison pour laquelle Natsume n’était pas partie, ce qui aurait laissé seule la jeune femme ? Intriguant, très intriguant, le savait-elle vraiment ou cela n’était rien d’autre qu’une façade ? Après tout, comment pouvait-elle savoir quelque chose qu’ignorait partiellement la personne concernée ? Riku l’ignorait lui-même, certes, en réfléchissant quelque peu, il était des plus simples de pouvoir deviner si l’ont connait ne serait-ce qu’un instant de la vie de celui-ci, mais, actuellement, personne n’en est capable. Natsume se contenta de rester silencieux, fermant lentement les yeux.

« J'ai déjà suffisamment de problèmes avec ça, je ne vois pas pourquoi je serais partie devant quelqu'un qui au moins, sait le retenir… »

Que voulait-elle dire par là ? N’est-elle pas elle-même capable d’arrêter complètement la bête qui sommeil en elle en le souhaitant véritablement ? N’est-ce pas juste une simple question de volonté ? Que voulait-elle dire donc par problèmes ? Certes, devenir une véritable bête assoiffée de sang peut être catégorisé comme un problème, mais fait-elle allusion à autre chose ? Si oui, de quoi pouvait-elle bien parlée ? Tant de questions, si peu de réponses, tant de problèmes, si peu de solutions. Toujours et encore silencieux, les yeux fermés, Natsume se contentait de l’écouter, ne comprenant pas tellement où elle voulait en venir.

« Je sais ce que tu vis... Et je n'ai pas peur. Si tu veux parler... »

Savoir ? Peur ? Parler ? Que sait-elle exactement ? Pourquoi n’a-t-elle pas peur, même, pourquoi parle t’elle de peur à ce moment précis, rappelant parfaitement à Riku sa plus grande peur, la plus grande peur qui soit, la peur qu’il portait à lui-même, la peur de soi même. Comment Riku pouvait-il parler ? Alors que la solitude est plus qu’un monde pour lui, voilà qu’elle apparait soudainement, prête à l’écouter ? C’est invraisemblable. C’était la première fois qu’il rencontrait une personne qui lui disait ce genre de mots. Mais cela était trop tard, bien trop tard, Natsume Riku avait par lui-même tout accepté, aussi bien la destruction, la mort, la peine, il était trop tard pour parler, pour tout refouler encore une fois… Il avait décidé de détruire complètement les règles de ce monde, de les réduire à néant, en les détruisant, il briserait par la même occasion ce que les « normaux » appelle « normalité ». Il était prêt à complètement abandonné sa vie pour qu’enfin, la liberté de vivre soit possible pour toute personne. Dernièrement, il avait entendu une certaine rumeur. Une certaine brigade serait actuellement en cours de création pour protéger la population. Quelle idiotie. Protéger ? Cela ne reviendrait-il pas à dire qu’ « ils » sont une menace ? Seuls certains perdent totalement le contrôle ainsi que la tête, alors de là à aller créer une organisation ? Cela avait au moins pour effet d’intriguer celui-ci…

« T'es t'il déjà arrivé malheur, à cause de lui ? »

Pourquoi posait-elle autant de question ? Cette jeune femme semble être des plus curieuses, trouve-t-elle quelque chose de si intéressant dans Natsume ? Toujours appuyé contre le mur, le blondinet regarda Yuuka, cherchant pour quelle raison posait-elle toutes ces questions. Il s’avança vers elle après s’être remit droit et plaça sont visage à quelques centimètres du siens.

« Plus important, j’aimerais en savoir plus, pourquoi « il » a réussi à prendre le contrôle tout à l’heure ? Depuis quand est-ce que ce genre de choses t’arrives ? »

Un peu moins fort, de telle façon qu’il se parlait à lui-même, mais à haute voix, il continua.

« Pouvoir le retenir devrait être possible, alors pourquoi elle… A moins que… »


Il s’éloigna d’un pas et regarda la jeune femme. Il termina par lui proposer d’aller quelque part d’autre, boire ou manger quelque chose, pour pouvoir discuter un peu plus tranquillement, puisque le jour ne devrait pas tarder à ce lever. Il était intrigué, voir même trop, il voulait en savoir plus sur elle, mais il semblerait, que, comme à son habitude, il n’était toujours pas prêt à parler de lui-même…

[Court, très court, désolé >.<]



Dernière édition par Natsume Riku le Mer 27 Oct - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurai Yuuka
    Admin

Admin
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Insomnie ... [ PV Riku ]   Ven 22 Oct - 1:12

    Yuuka vit immédiatement la réaction de celui-ci. Il était confus, probablement troublé parce qu'elle en savait beaucoup. Comment pouvait t'il prétendre qu'elle ne savait pas de quoi elle parlait alors qu'il l'avait clairement vu tout à l'heure se jeter sur un homme & lui ouvrir la gorge, sous une apparence terrifiante .. et il croyait qu'elle n'avait pas deviné ce qui se passait avec lui aussi ? En fait, elle l'avait vu tout de suite ; c'était la première personne qui possédait le même problème, et par ailleurs, la seule personne qui pouvait la comprendre parfaitement. En plus, il y avait ce don qui semblait relié au sang ... elle frissonna. Décidément, cette nuit serait bien étrange. Mais à coup sûr, elle ne voulait pas qu'il parte sans la satisfaction qu'elle avait raison ; ou du moins qu'il lui dise enfin ce qu'elle cherchait à savoir depuis tout à l'heure. Plutôt, il lui posa une question sur elle même, qui la rendit un peu mal à l'aise. C'était comme si on lui disait que c'était si facile, mais qu'elle n'y arrivait pas. Elle devait être très faible, mais c'était surtout qu'elle craignait plus que toute chose au monde la bête à l'intérieur d'elle. Rien ne la terrorisait d'avantage sur cette terre, mis à part le feu. C'était peut être la raison pour laquelle elle était incapable de lui faire face, elle tremblait de peur à chaque fois qu'elle grondait, et perdait le contrôle chaque fois qu'elle se montrait agressive. Il l'avait certainement observé tout à l'heure, ce démon avait quelque chose de très brutal ...

    « Ce n'est pas il. C'est elle.
    Et en fait ... ça m'arrive depuis l'âge de 13 ans. »


    Ensuite, elle l'écouta pendant qu'il se parlait à lui même. Ça lui arrivait souvent de soliloquer à haute voix ? En tout cas, elle n'arrivait toujours pas à comprendre comment c'était possible, dans une telle situation, de ne pas craindre la chose à l'intérieur d'elle. Avant même qu'elle ne puisse dire quelque chose, il tourna les talons & partis. Ne sachant pas trop si elle devait le suivre, elle attendit d'être formellement invitée avant de simplement le suivre. Cependant, elle ne savait pas trop où il allait, et ne jugea pas superflu de le lui demander. Après tout, il avait coupé la conversation assez brusquement. À croire que ça l'embêtait, de parler de lui même. Un vrai garçon ...


    « Ano ... Où on va comme ça ? »

    Demanda t'elle simplement, mais gentiment. À vrai dire, elle n'avait pas tellement faim, et elle était bien dehors. Avait t'il froid parce qu'il neigeait ? À vrai dire, elle n'avait pas pensé à cette éventualité, elle fit cesser la neige, pour dévoiler un ciel qui tirait sur la fin de la nuit, où les dernières étoiles étaient un peu visibles, mais pas aussi lumineuses que cette nuit. Yuuka repensa à ce qui s'était passé. Ne pas avoir été possédée par cette chose, elle aurait pu être violée un bon nombre de fois déjà .. à voir toutes les fois ou elle s'est inconsciemment défendue.

    Marchant derrière lui, elle arrêta de penser à ça & le suivait d'un pas assez lent. Elle finit par s'immobiliser.


    « Attends .. »

    Elle marqua une pause, attendit qu'il s'immobilise. S'il continuait un peu trop loin, elle ferait apparaître de la glace à ses pieds & le forcerait à s'arrêter.

    « Tu n'as répondu à aucune de mes questions .. tout à l'heure. J'aimerais ... savoir pourquoi .. »

    Elle resta plantée là, immobile devant lui, presque les mains dans les poches. Elle voulait savoir, la curiosité l'avait rongée jusqu'à son dernier morceau de contenance ; elle ne pouvait plus s'empêcher de lui poser la question pour rester polie ; elle devait savoir. Quitte à ce qu'il la trouve énervante, elle avait envie d'avoir plus d'informations le concernant .. et concernant leur sort, à tous les deux. Ça avait l'air similaire, en tout cas. Il réagissait presque exactement comme elle l'avait déjà fait avec Kyoran, quand il avait voulu savoir ce qui l'embêtait à ce point. Elle le comprenait, de ne pas vouloir lui répondre, mais elle savait qu'elle avait raison de le lui demander.



_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hisoka-mangetsu.forumactif.com
Natsume Riku
    Modérateur

Modérateur
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Insomnie ... [ PV Riku ]   Mer 27 Oct - 9:39

« Ce n'est pas il. C'est elle.
Et en fait ... ça m'arrive depuis l'âge de 13 ans. »

Elle ? Alors il s’agissait d’une démone ? Cela ce dit-il au moins ? Es-ce une démone ou une autre bête de sexe féminin ? Maintenant qu’il y pensait, pourquoi n’avait-il pas pensé plus tôt au fait que cela soit, peut-être, une chose féminine comme son hôte ? Sûrement parce qu’il s’agit là de la première fois. La première fois qu’il rencontre quelqu’un lui ressemblant sur un domaine. Que devait-il faire… Il avait, encore une fois comme à son habitude, contourné parfaitement la question en lui posant la sienne. Mais, cette jeune femme est-elle du genre à accepter ce genre de chose ? Généralement, Riku ignorait parfaitement toutes les personnes l’entourant, aussi bien leur personne que leurs questions. Cette fois-ci, il ne pouvait pas spécialement éviter indéfiniment toutes les questions, elle prend quand même le temps de répondre à ses questions, alors pourquoi ne répond pas-t-il lui-même aux siennes ? Natsume semble toujours aussi distant… Alors comme ça, elle subit ce genre de choses depuis l’âge de treize ans ? Sa démone était-elle présente dans son corps avant ? Chose plutôt rare, Riku se posait une multitude de question sur cette personne. Le blondinet, d’un pas lent commença à marcher dans la direction opposée, suivi par la dénommée Yuuka qui, quelques instants après, coupa le doux silence de cette fin de nuit.

« Ano ... Où on va comme ça ? »


« Cette ruelle était l’endroit parfait si tu souhaitais finir derrière les barreaux, les forces de l’ordre sont incapable de comprendre et t’aurais sûrement enfermées pour homicide si on était resté. N’importe où fera l’affaire, il faut juste éviter de retourner là bas avant quelques temps, le temps que tout ce calme... »

Quelle longue phrase… Il n’en revenait même pas lui-même, parler autant, n’était pas tellement dans ses habitudes, bien au contraire, il était plus le genre de personnes à répondre par de courtes phrases. Typique d’une personne comme lui. Même si au final, partir de cette ruelle était une chose plutôt importante, surtout pour elle, étant donner qu’il ne faut pas oublier qu’il reste des preuves sur le cadavre, l’ADN est une chose formidable après tout. Le silence reprit lentement sa place, avant que Sakurai ne s’arrête.

« Attends.. »

Il finit par ralentir le pas, avant de complètement s’immobiliser,

« Tu n'as répondu à aucune de mes questions... tout à l'heure. J'aimerais ... savoir pourquoi... »

Alors c’était donc ça. Lui qui pensait qu’elle avait oubliée ce léger détail, il s’était trompé, mais on ne peut pas spécialement lui reprocher de vouloir des réponses. Soupirant lentement, toujours le dos face à la jeune fille, il réfléchissait. Devait-il parler ? Ne serais-ce que donner une simple information sur lui ? Oui, mais quoi ? Elle avait gentiment répondu aux questions de Riku, mais lui, ne savait aucunement ce qu’il devait répondre… Quelques instants après, il fini par prendre la parole.

« Puisque tu as répondu à mes questions… Aussi loin que je me souvienne, « il » était toujours là. Je n’ai perdu le contrôle qu’une seule fois, même si depuis ce jour ses tentatives sont bien plus fréquentes. Hm… D’après lui, il me reste moins d’un an à vivre avant que mon esprit se brise comme les autres hôtes avant moi. Est-ce que ce genre de réponses sont satisfaisantes… ? »

Une personne venait réellement de faire parler cette personne qu’est Riku ? Est-ce un miracle ? En dix-sept ans d’existence, Natsume avait complètement ignorer toute personne, qu’importe les raisons, ne pouvant accepter que quelqu’un sache trop de choses sur lui et voilà qu’elle apparait et arrive à le faire parler. Certes, notre blondinet est plutôt attaché au fait de ne rien devoir à personne, mais nous ne pensions pas que cela s’appliquait à ce genre de révélation. Les yeux fermés, il resta là, sans un mot de plus, Sakurai derrière lui, à quelques pas à peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Insomnie ... [ PV Riku ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insomnie ... [ PV Riku ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insomnie et ennui ... [Priv. Seamus] [TERMINE]
» [Validée]Technique de Riku
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» Idée loufoque de l'insomnie
» Mon insomnie cesse à l'aurore [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hisoka Mangetsu :: La Ville, Soun-Kyo :: Lieux Nocturnes :: Les Ruelles-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit