AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Compte tenu du manque de personnel à Hisoka Mangetsu, les classes ne sont pas débutées.
Considérez vous donc en vacances =)
Nous recherchons activement un directeur ou une directrice pour HM.
Si votre personnage convient & que vous êtes intéressés, n'hésitez pas !
Appliquez ici
Vous êtes militant pour la paix à Soun-Kyo & désirez vous battre pour elle ?
Que vous soyez Ryoka ou Humain, ce qui compte c'est votre but.
Rejoignez la brigade Ryoku !

Partagez | 
 

 Natsume Riku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natsume Riku
    Modérateur

Modérateur
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Natsume Riku   Lun 4 Oct - 8:12

Natsume Riku
Identity Card
Informations
Personnelles
Nom : ——Natsume
Prénom : ——Riku
Âge : ——17 ans
Date de Naissance : ——27 Avril
Pays d'Origine : ——Amérique
Langues Parlées : ——Anglais, Japonais, Français
Sexe : ——Masculin
Orientation Sexuelle : ——Hétérosexuel

Description Psychologique : ——La psychologie de Natsume, par le mystère imperméable qui l'entoure de manière absolue et permanente, est somme toute chose assez difficile à cerner avec exactitude. Pour commencer, notre jeune étudiant est quelqu'un d'extrêmement arrogant. L’arrogance de Riku vient surtout de son manque de respect, que cela soit quand il s’adresse à un adulte ou à quelqu’un d’autre, il n’hésitera pas à lui dire de fermer sa grande gueule putride en le regardant droit dans les yeux… Ce grand arrogant est donc quelqu’un qui ne respecte rien, mais surtout, personne, et ce, dans n’importe quelle situation. Il faut également ajouté à cela qu’il n’apprécie que très peu tout ce qui touche à l’autorité, ou plutôt, il n’apprécie guère qu’on lui ordonne quelque chose, il serait capable de frapper n’importe quelle personne qui ose lui ordonner quoi que ce soit, Natsume Riku reste et restera profondément attaché à sa liberté et est plutôt le genre de personne à ordonner quelque chose, plutôt que d'en recevoir. Il est bon d'ajouter que ce jeune homme est quelqu'un de plutôt gourmand qui apprécie particulièrement les sucreries. Riku est également quelqu'un de plutôt calme appréciant particulièrement être seul et surtout, dormir.

Comme dit précédemment, en plus d’être un arrogant gourmand ne supportant aucune autorité, il est quelqu’un d’extrêmement mystérieux. Aussi longtemps que vous essayez de le comprendre, aussi longtemps que vous essayez de trouver à ce dont il peut bien penser, vous resterez toujours dans le plus profond des brouillards, à tel point qu’il donne l’impression de vivre dans un autre monde que celui-ci. Lors de certaines situations, Riku montre un certain sang froid effrayant, nous pouvons dès lors discerner une volonté de fer ainsi qu’une détermination extraordinaire. Les différentes convictions de ce jeune homme sont inébranlable, qu’importe la situation, il fera toujours ce qui est en son pouvoir pour parvenir à ses fin, même si cela voudrait dire mettre fin à sa propre vie, tout du moins, la mettre en danger. Natsume possède une forte tendance à masquer ses vraies émotions, à ne jamais montrer ce qu’il ressent au plus profond de lui-même, au plus profond de son être. En effet, même s’il n’est pas quelqu’un que l’ont peut qualifier d’impassible, il garde très souvent une attitude des plus blasée, comme s’il se fichait de tout ce qui l’entoure à longueur de temps. Mis à part cela, il reste quelqu’un de tout à fait basique, certes, capable de vous envoyez balader sans que vous vous y attendiez, mais basique. Natsume est quelqu’un qui peut-être qualifier de très intelligent, voir même trop, et ce, dans pratiquement tous les domaines. Aussi bien au niveau intellectuel qu’au niveau du physique, il n’eut jamais aucun problèmes, au point qu’il en est effrayant.
Goûts & Intérêts : ——En grand gourmand, ce jeune homme aime particulièrement les sucreries et à vrai dire, il ne s'en cache pas. Étant habituer à être seul depuis sa plus tendre jeunesse, il apprécie le fait d'être seul, de pouvoir rêvasser, de pouvoir "vivre" comme une personne tout à fait normale. Le silence et la musique sont deux choses, certes contraires, mais deux choses qu'apprécie ce blondinet sans distinction. Pour finir, Natsume, en bon curieux, s'intéresse à énormément de choses, même s'il ne le montre pas.
Dégoûts & Peurs : ——La peur de soi même est sans doute la pire qui soit, et, depuis sa naissance, Riku créer la peur autour de lui, finissant par créer une peur de lui même, et s'il perdait totalement le contrôle, que ce passerait-il... ? L'autorité est une chose si idiote, chaque règle est faite pour détruire notre liberté, Natsume, sachant très bien qu'il ne pourrait vivre aussi longtemps qu'une personne dites normale, ne supporte pas l'autorité, cherche toujours à détruire toutes les règles, aussi bien celle de la société, que celles qui régissent ce monde.
Lieu de Travail : ——Lycéen, même s'il n'y va que très peu souvent. Il est également le nouveau directeur de plusieurs entreprises présentes au niveau mondiale après le décès de son père.

Dons & Pouvoirs : ——Maitrise du sang, il possède un certain contrôle sur le sang lorsqu'il est en dehors du corps, mais ce dernier est grandement diminuer lorsqu'il souhaite contrôler celui-ci directement dans son propre corps ou celui d'autrui. Attention, il ne peut aucunement créer le sang, il ne peut que contrôler à sa guise. Chose qu'ignore ce beau jeune homme, en plus de pouvoir contrôler le sang comme il le souhaite, le démon en lui possède le pouvoir de créer un volume démentiel d'énergie densément tassée en une masse énorme. D'une façon plus simple, il s'agit là d'une capacité permettant de créer une forme capable de tout détruire par simple contact, même son utilisateur. Cette même forme qui est une grande boule noir, n'est rien d'autre qu'une forme de base, il est donc possible de lui faire changer de forme, augmenter sa vitesse, diminuer, lui ordonner quelque chose en particulier etc. (Pour les connaisseurs, cela est plutôt similaire au pouvoir d'Ageha de Psyren) Malheureusement, ce pouvoir est tel qu'il est une véritable torture pour l'esprit, plus l'utilisateur lui ordonne quelque chose de difficile, plus il en souffre, pouvant même jusqu'à complètement détruire l'esprit de son maitre. Actuellement, ce pouvoir ne peut-être utilisé que par le l'entité scellée en Natsume, et uniquement elle.
Autres Caractéristiques Particulières : ——A l'intérieur du corps de ce jeune homme est scellé un démon antique. Le jeune Natsume doit se battre sans cesse avec celui-ci pour le retenir, ce dernier cherchant la destruction de toute chose et surtout, celle des humains.
Aptitudes au Combat : ——Dans l'objectif de retenir cette "chose", Riku s'entraine depuis son plus jeune âge aussi bien au niveau des arts martiaux, qu'au niveau du contrôle de la bête et de son pouvoir.
Origine des Dons : ——Ses parents ne possédaient aucun don(s) ou pouvoir(s), ce qui laisse à penser qu'ils viennent de cette chose.

Histoire : ——Une nuit, une froide nuit en plein hiver, des cris retentissaient dans un gigantesque manoir, alertant toutes les personnes présentes dans celui-ci qu’un certain évènement était maintenant arrivé. Une femme, allongée près d’une cheminée continuait de crier, une autre aux longs cheveux bruns est placée à quelques mètres de la première, la fixant avec une expression sévère. Un homme, assis sur un canapé, la tête placée dans ses deux mains, demandait continuellement à ce qu’on le pardonne. Dans cette même pièce, une troisième femme placée entre les deux jambes de la première lui répétant également continuellement qu’elle devait supporter cela et pousser plus fort. Quelques personnes étaient également là, de la manière dont-ils étaient habillés, ils devaient sûrement êtres les différents domestiques du manoir. Le tableau est donc grossièrement dressé, mais pour comprendre cette scène, il serait bon de remonter quelques temps en arrière.

Quelques mois plus tôt, une belle jeune femme répondant au doux prénom qu’est Kanade fit la rencontre d’un homme nommé Kei. Cette rencontre sans doute prédestinée se produisit dans un petit village en Amérique. Ce dernier était en déplacement pour rendre visite à un éminent noble de ce pays, qui avait élu domicile non loin de ce village. Suite à une séries d’incidents qui nous sont totalement inconnues, il dû s’arrêter dans ce même village et fut aider par la belle. Elle possédait une longue chevelure blonde, contrastant parfaitement avec ses deux yeux émeraude. Alors même que Kei ne devait normalement rester que le temps des réparations de son moyen de transport, étant complètement sous le charme de Kanade, il décida de prolonger son séjour rien que pour pouvoir continuer à voir son magnifique sourire. On ne sait trop combien de temps passèrent, ni ce qui ce passa exactement, tout du moins, le résultat est là, la jolie blonde allongée dans un lit deux places, blottie contre Kei, tous deux endormis sous une fine couverture, réchauffant le corps de l’autre par leur nudité à tous deux. Une scène tout à fait romantique pour deux personnes certes, mais loin d’être sans problèmes. Kei, l’homme actuellement présent dans le lit avec la jeune femme, est actuellement l’un des hommes les plus riches d’Amérique, encore ici, il n’y a pas vraiment de problèmes, mais lorsqu’il s’agit d’infidélité, alors tout commence à se compliquer lentement, mais sûrement. L’infidèle était effectivement marié, certes, il s’agissait là d’un mariage arrangé par ses parents pour multiplier la fortune familiale, mais cela restait un mariage et qui plus est, loin d’être sans conséquence. C’est quelques temps après, qu’en regardant droit dans les yeux la blonde aux yeux émeraude, qu’il lui annonça qu’il voulait qu’elle le suive et qu’elle vive avec lui. Le plus intéressant dans tout cela, c’est qu’aucun mot sur le fait qu’il était déjà marié ne fut prononcé, gardant toujours cela secret, ajoutons à cela qu’il avait retiré la bague montrant qu’il était, décidément, n’aurait-il pas le courage de faire face à la dur réalité ? Ce n’est qu’une fois qu’ils étaient arrivés au manoir qu’il lui annonça, mais attendu qu’elle soit totalement installer, montrant à quel point il souhaitait qu’elle reste, malgré ce lourd secret. La jeune et jolie jeune femme claqua Kei avant de lui donner un jolie petit coup de pied dans les parties que vous devez sans doute imaginez et lui claqua la porte au nez. Malheureusement, elle ne pouvait partir… La raison pour laquelle elle avait acceptée de le suivre était fort simple, le matin même où il lui posait cette question, plus précisément après un certain test dû à certains doutes, elle remarqua qu’elle était à partir de maintenant enceinte et donc, considérée comme une future mère. Ne souhaitant qu’une chose, que son enfant puisse vivre accompagné par ses deux parents, même si elle doit elle-même restée dans l’ombre, elle décida de rester.

La vie reprit peu à peu son court, maintenant que la jeune femme nommée Kanade venait d’accoucher, la vie si banale de ce manoir allait complètement changer. Ceci est facilement expliquer par le fait que, l’adultère commit par Kei est dès maintenant révélé complètement et qui plus est, il faut aussi rajouter que ce même adultère causa la naissance d’un enfant qui est dès maintenant appelé Riku, un petit être dont l’existence n’était pas voulu et toujours regretter par son géniteur, à un tel point qu’il n’a pas l’intention de laisser son mariage, ou plus précisément sa fortune scindé en deux par un divorce des plus gênants. Cet homme était sans doute plus amoureux de son argent que de la jolie blonde. C’est un après la naissance du petit, un an et une journée plus exactement, que l’enfant et sa mère furent jeter dehors, avec assez d’argent pour vivres tous les deux. Le géniteur avait tout simplement choisi la « vie » de sa fortune, plutôt que celle de son enfant, ne sachant même pas s’ils allaient survivre. Il devait être aux alentours de dix-sept heures quand ils furent renvoyés dehors, la femme, son enfant dans les bras avec son un sac sur son épaule marcha de longes heures dans la neige hivernale, si blanche, si pure.

Ce n’est que quatre ans plus tard que nous retrouvons l’enfant et sa mère, ensemble dans un appartement d’une ville inconnue. C’est durant quatre ans que le jeune Riku vécu avec sa mère, seuls, mais heureux. Ils n’avaient pas vraiment de problème d’argent, le blondinet était un très bon élève, la mère quand à elle avait trouvée un petit boulot pour pouvoir faire vivre son enfant par elle-même. Une vie dès plus simple, mais une vie que beaucoup de personnes pourraient envier, si tout était aussi bien que ça bien sur. La maladie ? Qu’est-ce donc ce que l’ont appelle une maladie ? Pour Kanade, il ne s’agit là que de quelque chose qui fait tout pour la séparer de son fils. Nous ne connaissons pas exactement le nom de cette maladie, ni même le nom, nous savons juste que son cœur est tel qu’il peut lâcher et prendre par la même occasion la vie de la jeune femme si jamais elle ne prend pas ses médicaments tous les jours. Actuellement, cette maladie n’a aucun traitement efficace, les petits cachets qu’elle prend ne servent qu’à retarder l’heure fatidique. Cela fait maintenant un an qu’elle est au courant de cette maladie, un an qu’elle se bat contre elle chaque jour que cette terre fait, cachant la vérité à son fils de peur à ce qu’il s’inquiète et qu’il ne veuille plus se séparer de sa mère. Une décision dès plus sages il faut quand même l’avouer.

Cela faisait déjà une semaine que les symptômes s’intensifiait de jours en jours, au point que même marcher lui était difficile, mais souhaitant toujours tout cacher à Riku, elle continuait à faire ce qu’elle faisait en temps normal comme si de rien était, chose qui ne faisait que la fatiguée et accélérer le processus… Crachant du sang dans l’évier depuis une bonne minute, tremblante comme jamais, elle s’effondra sur le sol dans un bruit sourd, à quelques mètres de son enfant qui s’amusait dans le salon. Curieux, Riku s’approcha de sa mère en lui demandant ce qu’il se passait, avant de légèrement la secouer comme lorsqu’il la réveille. Nous vous laissons imaginer la tête de ce pauvre enfant lorsqu’il remarqua quelques gouttelettes de sang par terre et surtout, l’évier. C’est donc dans la stupeur la plus profonde qu’il sortit en courant de chez lui et interpella les voisins pour qu’ils l’aident. Ce n’est qu’une quinzaine de minutes plus tard qu’une ambulance arriva, avant que deux hommes entre en trombe dans l’appartement, en regardant quelques secondes l’enfant nommé Riku près de sa mère en pleurant. Ils restèrent environ deux minutes après de la femme, lui passant de nombreux tests, avant de tout arrêter et de ranger leurs affaires. Ils se levèrent lentement, avant de prendre dans leurs bras Riku, qui ne comprenait plus rien. Lorsque l’un d’entre eux regarda sa montre avant d’annoncer l’heure du décès, tout devenait bien plus clair. Le blondinet frappa l’homme qui le tenait dans ses bras avant de se jeter sur le corps encore chaud de sa mère, en larmes. Nous n’allons pas décrire cette scène pour éviter que vos petits cœur ce scindent en deux alors continuons.

On ne sait trop combien de temps après, le jeune blondinet se retrouva dans un grand manoir, si grand qu’il lui avait fallu une dizaine de minutes pour traverser le jardin en voiture. C’est devant la gigantesque double porte qu’un homme d’une cinquantaine d’année, la chevelure grisonnante, bien coiffé, portant une fine paire de lunette, habillée d’un uniforme de majordome, qu’il fut accompagné. C’est après de longues et longues minutes qu’il fut conduit dans une pièce très spacieuse et surtout luxueuse. Dans cette même pièce, un homme était présent, celui-ci ce leva avant de demander à l’homme qui avait accompagné le jeune garçon de sortir. Refermant la porte lentement derrière lui, le vieil homme disparu sans laisser de trace, sans bruit Maintenant seuls, Riku regarda du bas de sa petite taille le grand homme qui venait de se placer devant lui, avant que cet homme ne se place à sa hauteur.

« Écoute mon petit, à partir d’aujourd’hui tu deviens mon héritier, mais vois-tu, tu n’es pas comme les autres, tu n’es rien d’autre qu’un monstre, alors aujourd’hui est le premier jour que tu passeras dans cette maison, de même pour le restant de ta vie, tu n’es pas fait pour la vie en société, alors quelqu’un comme toi se doit juste de se contrôler et de m’obéir vois-tu ? »


La tête de cet homme en face de lui, le jeune Natsume, en guise de réponse, se contenta de le frapper avec sa propre tête, soit un joli petit coup de tête dans le front de ce premier. Était-ce assez clair comme réponse ? S’il était vraiment si monstrueux que cela, alors ce même monstre ne pourra être dompté par une seule chose et rien qu’une seule, la mort. C’est à partir de ce jour, que, poings fermés, Riku commença à ouvrir les yeux sur ce qu’il était vraiment, commençant petit à petit à entendre une certaine voix lui ordonnant de tout détruire, qu’en faisant cela, il ne souffrirait plus, que plus que personne ne le regarderait de travers, il serait enfin perçu comme une personne normale et non une personne totalement fuit pour ce qu’il est. Entrainements, études, souffrance, étaient le quotidien de ce jeune homme, restant toujours dans l’ombre par peur de « perdre » face à cette voix, face à cette voix si monstrueuse…

Nous ne savons trop à quel âge, mais un jour, en plein entrainement, quelque chose lui fit de nouveau remarquer que sa destinée n’était qu’une chose remplie de malheurs et de solitude. En effet, alors qu’il s’était plutôt blesser violemment lors de son entraînement, il se retrouva avec la main pleine de sang, pleine de son propre sang avant de s’être bien abîmé cette dernière contre un mur en essayant de maîtriser une nouvelle technique. Plutôt contrarier du fait de ne pas avoir réussi, il n’alla pas tout de suite se soigner et la garda pendant quelques instants. Se perdant dans ses pensées, son esprit se baladant petit à petit dans les nuages avant de retomber brutalement sur la terre ferme, il remarqua quelque chose de plutôt, surprenant, non, même effrayant. Son sang, oui, son sang venait tout juste de bouger de par lui-même, comme s’il s’agissait d’une petite puce ou autre chose. Visionnant la scène dans sa tête, il put la revoir une seconde fois devant lui, de ses propres yeux. Plutôt curieux, fixant son poing, il imagina une seconde chose, un long tube partant du bas de la pièce allant jusqu’au plafond. En un instant, ce liquide rougeâtre se plia à l’imagination de son possesseur, se durcissant rapidement pour laisser placer à ce que venait d’imaginer Riku.

Se relevant, il attrapa la barre de sang dans sa main et essaya de la faire bouger, mais rien n’y faisait, elle ne bougeait pas d’un centimètre… En regardant de plus prêt, il remarque que la barre, ou plutôt le sang s’était incrusté dans le sol et plafond. Fermant les yeux lentement, il imagina un long fleuve, avant qu’il ne sente un liquide lui tomber sur la tête. Rouvrant ses yeux, regardant le sol, il remarqua que tout le sang qui s’était maintenant durci s’était parfaitement liquéfier, salissant Natsume par la même occasion.

Nous le retrouvons quelques jours plus tard, avec quelques notes en main. Sur ces notes étaient écrites diverses choses, dont, plusieurs notes sur ce qui s’était passé. Il semblerait qu’après cet « incident », il est lui-même fait plusieurs expérience pour voir ce qu’il pouvait bien faire d’une malédiction comme celle-ci, cachant ce fait à tous et toutes. Il semblerait, qu’avec une simple petite coupure, il puisse se servir de son propre sang pour faire des centaines de choses avec, aussi bien le durcir parfaitement, faire en sorte qu’il soit aussi tranchant que n’importe qu’elle arme, le liquéfier, le projeter et nous en passons. Au fur et à mesure du temps, il remarqua, ou plutôt, se souvint que son corps ne possédait aucunement une réserve de ce liquide rougeâtre illimitée. S’entraînant chaque jour pour réussir à complètement maîtriser cet étrange pouvoir ou malédiction, il réussi à faire en sorte que son sang finisse par revenir dans son organisme, lui évitant donc de s’évanouir, voir même de mourir.

Les deux mains placés dans leurs poches respectives, une marre de sang tout autour de lui, c’est sous cette scène que nous retrouvons le jeune Natsume Riku, accompagné, ou plutôt face à un homme dont les bras et jambes étaient immobilisés de par quatre chaines faite de sang.

« Je savais qu’il existait sur cette terre des personnes un peu spéciales, mais ça t'arrives souvent d’attaquer les gens ? »

« Ne parle pas ! Quelque chose comme toi et tes semblables n’as pas le droit de parler, vous êtes juste fait pour mourir dans un coin sombre. »

« Si ridicule, parce que nous sommes différents, alors nous sommes des monstres ? Nous sommes les ennemies de l’humanité ? Me fait pas rire, tu m’attaques sans aucune véritable raison, cherche à me tuer, hais quelqu’un sans même le connaitre, qui d’entre nous est le moins humain ?! Si vous êtes tous comme ça, alors je détruirais les règles de ce monde et prouverais que nous sommes norma… »

S’interrompant d’un coup, le jeune Riku plaça sa main droite devant sa bouche avant de cracher du sang après quelques secondes. Ses deux yeux semblables à deux émeraudes passèrent en un instant à une couleur parfaitement semblable au sang, d’un rouge sang brillant, avant qu’il ne regarde avec ces mêmes yeux cette personne enchainée. Sa voix légèrement plus grave, son expression du visage complètement différente, il commença à s’exprimer. Lentement, il commença à remercier, comme il venait de l’appeler, Mister Hunter, il semblerait que grâce à la colère montante de Riku, « il » avait enfin réussi à ne serait-ce parler que parler au travers de son corps. Il continua en affirmant qu’il aurait dû faire bien plus, faire aussi peu et perdre face à un faible comme Natsume était si ridicule, avant de terminer sa phrase par une demande des plus surprenantes. Avant tout, nous allons vous expliquer ce qui peut en ce moment même ce passer, étant donner que ceci est une chose plutôt surprenante, surtout qu’il s’agit de là de la première fois que cela arrive. Suite à une petite colère que de Riku, il semblerait que la bête enfermée en ce jeune homme est réussi pour quelques secondes à prendre le contrôle, mais au vu de la forme que possède toujours le blondinet, cette bête ne pourrait sans doute pas faire grand-chose, la volonté de Natsume étant toujours beaucoup trop forte pour pouvoir le contrôler. Cette petite bête venait donc de demander à cet homme de mourir, tout en disant que cela serait un bon exemple pour montrer comme on se sert d’un tel pouvoir.

Posant un genou à terre, Natsume, où plutôt, l’entité remarqua qu’il ne lui restait plus de temps, le blondinet ayant réussi à reprendre le contrôle de par lui-même. Montrant du doigt la tête de l’homme enchainé, le démon finit par sortir un mot, avant que les deux yeux de Riku ne redeviennent normaux, « Blood ». Reprenant peu à peu ses esprits, se mettant lui-même une claque pour avoir fait une telle erreur, il regarda devant lui, remarquant un véritable spectacle d’horreur. L’homme, effondré sur le sol froid, était complètement vidé de son sang, juste au dessus de lui, sur le mur le plus prêt était présent une inscription, écrite du sang de la victime… « Je reviendrai… »

Il y a de cela un an exactement, la mort du père de Riku fut confirmée, lui laissant alors toute sa fortune, alors que ce jeune homme aurait préféré ne pas la recevoir, détestant son père. Levant la tête au ciel, il ne put s’empêcher de laisser passer un horrible cri de désespoir, avant de disparaitre dans l’ombre. On ne sait trop à quelle période cette scène c'est passer, mais par contre, nous savons qu'à l'âge de dix-sept ans, Natsume Riku, les deux mains dans les poches, une sucette dans la bouche, apparu dans une certaine ville nommée Soun-Kyo, s'avançant en direction d'un certain établissement...



Looks Like
Avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurai Yuuka
    Admin

Admin
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Natsume Riku   Lun 4 Oct - 14:16

    OMG, OMG !! =D
    Très heureuse de te souhaiter la bienvenue parmi nous,
    Nous espérons que tu passeras du bon temps =)

    Ta fiche est validée, bon jeu ! Et si tu veux bien excuser mon retard .. xD.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hisoka-mangetsu.forumactif.com
Natsume Riku
    Modérateur

Modérateur
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Natsume Riku   Lun 4 Oct - 14:26

Merci bien. =)
Et tu n'es aucunement en retard, donc je ne vois pas pour quelle raison tu t'excuses. x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurai Yuuka
    Admin

Admin
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Natsume Riku   Lun 4 Oct - 14:29

    Pas de quoi =)
    J'ai l'habitude de me connecter plus souvent, en fait ... xD

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hisoka-mangetsu.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Natsume Riku   

Revenir en haut Aller en bas
 
Natsume Riku
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Technique de Riku
» Ikara Riku
» un leader au coeur sombre [riku kaisuki]
» Entraînement de Riku.
» Tournoi [Finales] : Megan Cole VS Riku Kaisuki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hisoka Mangetsu :: Premiers Contacts :: Présentations :: ✔ It's All Right-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit